• à pied : 3h - Difficulté Moyenne
  • Distance : 9km
  • Dénivelé : 430m
  • Public : Tous publics
Avec le très beau village de Sare comme point de départ, cette randonnée met à l'honneur le patrimoine bâti, les vieilles pierres, l'histoire et les paysages par une boucle très variée où aucune place n'est laissée à la monotonie. D'un point de vue sportif déjà, puisque montées et descentes se succèdent sans transition, jamais très longues, mais avouons-le avec quelques abrupts parfois assez coriaces. De petits efforts pour effectuer cette ronde très variée entre la place de la mairie et les hauteurs du col de Saint-Ignace. Mais surtout, en chemin, les découvertes s'enchaînent. Fouler les pavés de l'ancienne galtzada (voie médiévale) est un poignant préambule patrimonial, relayé plus loin par un vieux lavoir, les vestiges des redoutes napoléoniennes ou encore des maisons et bordes de facture traditionnelle.
Itinéraire
  • Etape 1 :

    De Sare au carrefour d'Ihitia Du parking de Sare (70 m), avancer vers l'église et, juste avant la place centrale (bar « Sare & Thé »), descendre à droite une rue sans issue. En bas, continuer en face sur le sentier pavé qui emprunte un petit pont. Traverser prudemment la D4 puis poursuivre tout droit sur ce chemin médiéval (une galtzada) qui traverse un cimetière. Après les maisons, à l'intersection (oratoire et croix), longer en face la rue en sens interdit. Au bout, longer une route vers la gauche, par son bas-côté droit (le plus large). Passer devant un vieux lavoir et prolonger en bord de route (prudence) jusqu'à un carrefour.
  • Etape 2 :

    D'Ihitia au col de Suhalmendi Au carrefour d'Ihitia (66 m), marcher tout droit en direction des chambres d'hôtes (voie sans issue). Au bout du goudron, poursuivre en face sur le chemin forestier qui remonte un vallon humide. Ce chemin pastoral, utilisé par les brebis à la belle saison, finit par décrire trois lacets pour atténuer la pente. En débouchant sur une route (maison), continuer à monter en la suivant vers la gauche. Au bout du goudron (point de vue), marcher tout droit sur la large piste empierrée (en ignorant deux sentiers balisés sur la gauche), jusqu'au col de Suhalmendi (élevage de porcs basques).
  • Etape 3 :

    Sur la crête des redoutes Au col de Suhalmendi (245 m), quitter la piste pour grimper à gauche par un sentier rectiligne. Avec vue sur l'océan, parvenir au sommet (301 m) et ses vestiges de redoute. Depuis le cabanon (antenne), l'itinéraire contourne le sommet par la gauche puis descend à droite en balcon. En bas, à l'intersection en T (parcelle n°41), emprunter le deuxième sentier à gauche (le plus haut) ; il descend ensuite nettement vers un col boisé : remonter tout droit sous les arbres, par le sentier balisé raide sur 100 m, puis le balisage indique de se décaler à gauche à découvert. Passer par le sommet d'Ermite Baita (redoute), descendre face à la Rhune, puis tourner à droite à l'angle d'une clôture. Devant une plantation, descendre sur la crête herbeuse à gauche sur 100 m.
  • Etape 4 :

    Dans les bois de Saint-Ignace Sur la crête des redoutes, à l'intersection de trois chemins (250 m), bifurquer à gauche pour descendre face à la Rhune, puis filer à gauche sous la lisière de châtaigniers. A hauteur d'un portillon (à droite), veiller à suivre un sentier discret en face. Après une chicane, couper une piste et déboucher sur une route en contrebas. La longer à droite sur 50 m et plonger à gauche sur un nouveau sentier, très abrupt, en descente, puis en montée. Une fois sur la D4, la suivre à gauche sur 50 m, puis choisir la première voie à droite, puis à gauche le long de la clôture (voie privée).
  • Etape 5 :

    Le sentier de Jaureguiberri Sur la placette d'un hameau (195 m), face aux platanes, monter à droite le long d'une propriété, par un chemin herbeux raide. Passer plus haut un portillon et continuer sur le sentier sous couvert d'une haie. Parvenus au sommet des clôtures, bifurquer à gauche sur le sentier horizontal. Il descend ensuite régulièrement, avec une très belle vue sur Sare. A partir d'une borde restaurée, prolonger en face sur le bon chemin.
  • Etape 6 :

    Retour à Sare Au niveau d'un petit col (165 m), face à une propriété, descendre sur le deuxième chemin à droite. En bas, après le passage canadien (intersection Aldunberria), suivre en face la route qui descend dans le quartier Basaburua jusqu'à atteindre la route de contournement de Sare (D406). Traverser prudemment vers le point de tri, longer le parking camping-cars vers la gauche sur 50 m, puis trouver une allée piétonne qui grimpe à droite vers le centre-ville. Longer piscine et fronton, puis décrire un crochet à gauche, puis à droite, pour retrouver la place centrale de Sare.
A ne pas manquer
  • Lavoir de Helbarrun
    Le lavoir de Helbarrun (1 km) (Petit patrimoine)

    A la sortie du quartier Helbarrun, près de la maison Mendiondoa, et nommé "Mendiondoko iturria". Remis en état par la commune, il est toujours alimenté par le ruisseau du même nom, un magnifique lavoir a conservé ses attributs de construction traditionnelle : des piliers en pierre, une charpente en bois et surtout une couverture en dalles épaisses de la Rhune. il se situe dans un cadre bucolique

  • Vue sur la vallée de Sare
    Vue sur la vallée de Sare (2,6 km) (Panorama)

    Au pied de la montagne du Suhalmendi, situé à faible altitude (348m). Son intérêt principal : elle offre un point de vue exceptionnel à 360 ° sur la Rhune, le village d’Ascain, la vallée de la Nivelle, Saint-Jean-de-Luz, la côte basque et la vallée de Sare. Le village de Sare dispose de 36 km de frontière avec ses voisins du pays basque sud. Pendant plusieurs années, le village s’est développé grâce au « Gauazko lana » : le travail de la nuit. Sare était un haut-lieu de la contrebande.

  • Redoutes napoléoniennes
    Les redoutes napoléoniennes (3,6 km) (Petit patrimoine)

    Sur les hauteurs d'Ascain, de Sare ou de Saint-Pée-sur-Nivelle, les collines sont constellées de vestiges de fortifications militaires de campagne. On peut remarquer ici le profil géométrique d'un fossé de ceinture. Il s'agit des vestiges d'une redoute (début du XIXème siècle), un ancien poste de défense de la frontière franco-espagnole face à l'armée britannique.

Points d’attention / Informations :

Cet itinéraire de randonnée est sur une zone pastorale, merci de prendre connaissance des bons gestes à adopter.

Points d’attention :

  • Sare, traversée de la D4 (43.3149441;-1.5805385)
  • Sare, marche en bordure de la route de Mendiondoa (43.3198568;-1.5780686)
  • Descente raide débouchant sur une route secondaire (proche du col de Saint-Ignace) (43.3237712;-1.5982905)
  • Route étroite du col de Saint-Ignace, à longer sur 60 m (43.3223358;-1.5994581)

Itinéraires à proximité

Hébergements à proximité

Agenda