La Villa Arnaga à Cambo-les-Bains - Pays Basque
# AR
NA
GA

La Villa Arnaga

"La Villa Arnaga, quelle splendeur ! Edmond Rostand l’aurait-il bâtie pour sublimer les collines basques ou pour faire briller les yeux des milliers de visiteurs qui la découvrent chaque année ? Pour le savoir, suivez le guide !"

 

Peio Votre guide Patrimoine et découvertes

La Villa Arnaga, chef d’œuvre néo-basque

Chef d’œuvre néo-basque de l’architecte Joseph-Albert Tournaire sur les directives d’orfèvre Edmond Rostand, la Villa Arnaga, immense demeure de 40 pièces fût construite de 1903 à 1906, un temps record ! Décorée par le célèbre écrivain et poète, elle recèle des chefs d’œuvre artistiques conçus à ses mesures par les peintres de l’époque. Au fil de la visite, ce monument historique devenu musée dévoile ses surprises et sa richesse. 

Les jardins de la Villa Arnaga, petit Versailles basque

Les jardins de la Villa sont ses atours : un bois, des parterres, un grand jardin à la française apprécié au lever du jour, un jardin à l’anglaise plus intime, situé à l’arrière et noyé de teintes orangées au coucher du soleil.

Un petit Versailles” dit-on souvent, tant ils subjuguent par leur beauté. En saison, vous pouvez participer à des balades théâtralisées organisées par la compagnie Irrinigar. 

Le rêve basque d’Edmond Rostand

En 1900, Edmond Rostand (1868-1918) est un poète et écrivain célèbre. Encore auréolé du succès de sa pièce Cyrano de Bergerac, il tombe gravement malade. Son ami, le Professeur Grancher, collaborateur de Pasteur et membre de l’Académie de Médecine, lui conseille de se soigner au doux climat de Cambo-les-Bains.

Venu pour quelques mois avec sa femme Rosemonde Gérard et ses deux enfants, Maurice et Jean, il tombe éperdument amoureux du Pays Basque et décide de s’établir à Cambo-les-Bains, l’endroit chéri qui lui a redonné la santé. Rostand a une âme de bâtisseur et de jardinier et il conçoit la maison et les jardins de ses rêves à la manière d’un décor de théâtre. 

Rien n’est trop beau pour Arnaga

Le confort le plus moderne, les trompe l’œil, les tissus précieux, les fresques des peintres à la mode, les boiseries et les laques de chine les plus rares.

Pour écrin à ce palais aux allures de ferme Labourdine, il dessinera deux jardins : le premier, à la française avec sa pergola et ses pièces d’eaux, et le second, plus intime, à l’anglaise. Il choisira chaque arbre, chaque massif de fleurs, chaque perspective sur le paysage, avec le même soin et le souci du détail qu’il mit dans la construction de sa maison. Les jardins ont été rénovés en 2014 et 2015 comme les avait imaginés Edmond Rostand, avec les broderies de buis, des topiaires, des vases végétaux, des miroirs d'eau, et l'étonnant treillage du "Coin des poètes"... Un jardin à la française dans toute sa perfection géométrique !

Edmond Rostand occupera la Villa Arnaga durant 12 ans. 

La Villa et le Musée Arnaga aujourd’hui

La Ville de Cambo-les-Bains en est aujourd’hui propriétaire, le bâtiment et les jardins sont classés «Monument Historique», «Jardin Remarquable » et "Maison des illustres".

Un musée riche des objets personnels de la famille présente la vie des Rostand à Arnaga, mais aussi une évocation complète des œuvres du poète. Gérard Depardieu lui a même légué le César obtenu pour son interprétation de Cyrano de Bergerac.

Arnaga est un lieu magique, une parenthèse d’élégance et de poésie au cœur de la campagne basque, dont la rusticité plaisait tant à Edmond Rostand. La demeure est devenue un haut lieu culturel et festif, et de nombreuses manifestations s’y déroulent chaque année (expos, conférences, concerts, festival de théâtre etc.

Accéder aux informations pratiques en cliquant ici !

Il existe un Pass au tarif réduit qui comprend la visite de la Villa Arnaga ainsi que celle du Château Abbadia (vous trouverez les information en cliquant ici) ! 

Arnaga, le petit Versailles Basque

Publicités