• à pied : 1h30 - Difficulté Très facile
  • Distance : 2km
  • Dénivelé : 150m
  • Public : Famille
Au départ d’Urepel, l’itinéraire débute en longeant le cours de la Nive des Aldudes jusqu’au quartier « Gaineko Karrika » (la rue du haut). A partir d’ici, le décor change, la pente s’accentue et de beaux arbres apparaissent lors de l’ascension. Le sommet d’Elizamendi, lieu de pâturage, dévoile le paysage de la vallée et du « Kintoa » (le pays Quint, territoire hybride sur la frontière franco-espagnole). Sur la dernière partie, au fil du sentier, des châtaigniers, des hêtres et des chênes remarquables agrémentent le parcours.
Itinéraire
  • Etape 1 :

    Le grand chêne Continuer sur la D948 en direction de l’église. Au niveau de l’église, continuer tout droit en direction de « Sorogain, Lindus ». Cette route remonte le cours de la Nive des Aldudes jusqu’à un quartier situé à 500 m de l’église. Après les premières maisons du quartier, prendre une petite route à gauche. La pente s’accentue et la route se transforme en piste bétonnée jusqu’à une ferme. Prendre tout droit un chemin ascendant enclavé au milieu d’un bois de chênes. Le chemin aboutit à un replat herbeux sur lequel trône un chêne majestueux.
  • Etape 2 :

    L’aller-retour du sommet d’Elizamendi C’est ici que démarre l’aller-retour du sommet d’Elizamendi. Prendre à gauche et rejoindre un sentier bien visible qui contourne le sommet. Cette zone pâturée laisse place aux ajoncs et aux fougères sur les pentes raides. L’église d’Urepel est visible sur la gauche lors de l’ascension. Apprécier la vue panoramique puis revenir par le même itinéraire jusqu’au replat herbeux.
  • Etape 3 :

    De retour à l’église Depuis le replat, prendre le chemin de gauche qui descend. 200 m plus loin, le chemin rentre dans un bois composé de beaux châtaigniers. Peu après, prendre le chemin à gauche qui longe une clôture végétalisée au début. Le chemin se transforme en sentier, bordé de châtaigniers, puis de hêtres et de chênes. La sortie de cette zone forestière se situe après un passage caillouteux. Passer une clôture électrique (présence d’une poignée), puis descendre vers les maisons. De retour à l’église, prendre à droite pour revenir au départ.
A ne pas manquer
  • Marque d'Urepel
    La marque d’Urepel (Toponymie)

    Chaque année à la fin du mois de mai, des bovins de la vallée se préparent à rejoindre le plateau de Sorogain en Navarre. La marque VE (vallée d’Erro) est apposée au fer rouge sur chaque animal. Cette tradition est en relation avec le Pays Quint, territoire hybride sur la frontière franco-espagnole. Ce rituel annuel attire de nombreux visiteurs à Urepel. Il est l'occasion pour les 25 éleveurs de la vallée des Aldudes de partager un grand moment de convivialité.

  • BELIER EN ESTIVE SUR URTAI UREPEL NOVEMBRE IMG_5029
    Elizamendi (la montagne de l’église) (Patrimoine bâti)

    Comme son nom l’indique, ce sommet est en étroite relation avec l’église d’Urepel. Cette dernière a été construite par les habitants du village en 1841. C’est cet acte majeur qui mènera à la création de la commune d’Urepel en 1862, qui était jusque là un quartier des Aldudes. Le village est composé de deux quartiers urbanisés et un habitat en altitude dispersé sur les versants ou dans divers vallons.

  • Stèle Xalbador
    Stèle de Xalbador (Petit patrimoine)

    Il nait dans la ferme de « Xalbadorenea » en 1920 et à cette époque, les Basques prennent le surnom du lieu où ils vivent, ce qui est le cas de Fernando Aire Etxart. La première de ses improvisations publiques date de 1936 à Urepel. À partir de 1960, et jusqu'à sa mort, il participe à tous les championnats de bertsolaris organisés à Saint-Sébastien (Donostia - Pays basque sud), faisant équipe avec Mattin Treku. Une stèle est apposé en son honneur au centre du village.

Points d’attention / Informations :

Cet itinéraire de randonnée est sur une zone pastorale, merci de prendre connaissance des bons gestes à adopter.

Points d’attention :

  • Le début de l’itinéraire est en bord de route départementale sur environ 600 m. Rester vigilant sur cette portion ainsi que sur la fin du parcours entre l’église et le parking. (-1,4168342;43,0708512)

Itinéraires à proximité

Hébergements à proximité

Agenda