• à pied : 4h15 - Difficulté Moyenne
  • Distance : 12km
  • Dénivelé : 480m
  • Public : Sportifs
Contrairement à ce que pourrait laisser présager le départ de la randonnée, tout d'abord soutenue dans les rues qui dominent l'église de Macaye, la suite de cette boucle antihoraire autour du mont Ursuia est un plaisir de déambulation contemplative. Les chemins faciles des hauteurs de Macaye, Mendionde et Hasparren vous proposent des points de vue sans cesse renouvelés, tant sur les montagnes avoisinantes que sur le littoral atlantique. En chemin, on croisera brebis et pottoks, et s'accorder une pause ombragée sous les chênes centenaires et les châtaigniers. La dimension patrimoniale est également assouvie, puisque l'on découvrira fermes et bordes de montagne, on arpentera une section de l'antique route Napoléon et le circuit frôle les vestiges d'un camp protohistorique. Autant dire que vous ne verrez pas le temps passer dans les bras de l'Ursuia.

Itinéraire
  • Etape 1 :

    Vers les quartiers hauts de Macaye Du parking de l'église de Macaye (235 m), emprunter la route qui monte au-dessus du cimetière. Débuter doucement, la montée sur bitume est tout de suite raide au milieu des maisons, relayée par des portions bétonnées dans les parties les plus abruptes. A la première intersection, grimper encore à gauche sur la partie bétonnée. Après une courbe, atteindre une intersection en Y.
  • Etape 2 :

    La traversée de Macaye à Mendionde Aller à droite à l'intersection (330 m) pour longer la ferme et le hangar agricole d'Uharazkia. 50 plus haut, tourner à droite pour passer à plat entre deux nouveaux hangars. Après le second, monter 20 m à gauche sur une rampe en béton puis choisir le chemin à droite. Il descend vite entre des clôtures puis traverse bosquets et prés. Parvenus à une intersection en croix dominant Mendionde (291 m), continuer tout droit sur le chemin de terre. Ignorer plus haut un chemin à droite, puis un à gauche, et parvenir à un captage d'eau : au Y qui suit, choisir la piste qui descend à droite. En bas (intersection en T), suivre un chemin vers la gauche jusqu'à une route.
  • Etape 3 :

    Sur la route Napoléon Frôler le virage de la D152 (274 m) et prendre le premier chemin à gauche, sous des chênes remarquables. En sortant du bois, après une courbe, couper un premier chemin puis suivre le second à droite. Il gagne le terminus d'une route : continuer à gauche sur la bonne piste au-delà du passage canadien (ferme Betirigaztenea). Marcher toujours sur ce large chemin, dite route Napoléon. A l'intersection sur un point haut (305 m), proche d'une borde, garder le large chemin en face. Il progresse sous des arbres, passe un pont et vous guide vers une intersection.
  • Etape 4 :

    Des balcons d'Urtsubehere au col d'Iramalda Sans franchir le passage canadien (296 m), tourner à gauche sur la route, puis la garder à droite à 100 m. Dans l'épingle de la ferme Pitxar, quitter le bitume et continuer tout droit sur une large piste empierrée. Marcher toujours tout droit sur ce bon chemin avec vue panoramique sur le littoral. La piste traverse un large vallon (source) et grimpe vers une croupe. Ici, la grange d'Urtsubehere (438 m) siège au milieu d'une intersection en Y : continuer à droite en légère descente. Après le creux d'un vallon (source), au Y qui suit, garder la piste ascendante à gauche. En haut, elle longe une clôture, puis descend vers une belle borde, et enfin une intersection proche d'un col.
  • Etape 5 :

    Du col d'Iramalda à Mokorreta A la première intersection proche du col d'Iramalda (397 m), prendre le chemin à gauche contre la grange. Passer un vallon, monter sur une rampe bitumée et, juste après les deux granges, redescendre à droite, dans l'herbe, le long des constructions. Le chemin dans le prolongement passe par un vallon boisé puis atteint une intersection dans le creux d'une fougeraie : attention à bien bifurquer complètement à gauche sur le chemin ascendant. Après un lacet soutenu, le chemin parvient au col de Mokorreta (grange).
  • Etape 6 :

    De Mokorreta à Macaye Le col de Mokorreta (435 m) est traversé par le virage d'une piste empierrée : la suivre à plat vers la droite. Dans le vallon boisé qui suit, rester sur la piste horizontale, puis la portion bitumée qui descend vers une intersection (399 m) : laisser la route à droite et continuer en face sur une piste. Une voie goudronnée prend le relais et vous guide vers un hangar imposant et 100 m plus bas, une intersection de routes (rencontrée à l'aller). Descendre tout droit jusqu'à l'église de Macaye.
A ne pas manquer
  • Ursuia
    Les chênes centenaires (3.2 km) (Faune / Flore)

    De part et d'autre du chemin, remarquez ici la présence de chênes remarquables par leur stature et leur circonférence atteignant parfois 3 m. Multi-centenaires, ils ont certainement vu passer des générations de voyageurs et marchands sur un axe Bayonne – Saint-Jean-Pied-de-Port jadis très utilisé. Le Pays Basque, est également riche en essences telles que le hêtre et le châtaignais...

  • Ursuia
    La route Napoléon (4 km) (Panorama)

    La route Napoléon, également appelée route impériale des Cimes, fut une voie de communication stratégique reliant Bayonne à Saint-Jean-Pied-de-Port, empruntée notamment par les troupes de Napoléon Ier pendant la guerre d'indépendance espagnole (1808-1814). Le pavage de ce secteur est encore visible. Elle offre de beaux panoramas.

  • Ursuia
    Les sources de l'Ursuia (6.4 km) (Site naturel)

    Du fait de la grande quantité de sources qui jalonnent tous les versants de la montagne, l'Ursuia est littéralement la « montagne des sources », la racine ur désignant l'eau en basque. Une richesse pour la flore des tourbières du secteur. Les sources présentes sur l'Ursuya permettent d'alimenter en eau potable une bonne partie du Labourd.

  • Ursuia
    Le site de Mokorreta (10.2 km) (Toponymie)

    Mokorreta est un toponyme basque désignant un éperon, composé de la racine mokor faisant écho à la présence d'un tertre. Le dôme herbeux situé sur votre droite (terrain privé) hébergeait une ancienne place forte protohistorique, permettant jadis le contrôle des voies de circulation entre vallées. Il est situé à 453 mètres d'altitude.

Points d’attention / Informations :

Cet itinéraire de randonnée est sur une zone pastorale, merci de prendre connaissance des bons gestes à adopter.

Points d’attention :

  • Chiens bruyants et peu avenants dans la traversée de la ferme Mehaka (Macaye) (43.3402884;-1.3168184)
  • Zone pastorale : fermer les barrières, ne pas effrayer les animaux, tenir les chiens en laisse. (;)
  • Risques d'écobuages (feux pastoraux) d'Octobre à Avril. (;)

Itinéraires à proximité

Hébergements à proximité

Agenda