• à pied : 1h - Difficulté Très facile
  • Distance : 2km
  • Dénivelé : 30m
  • Public : Famille - Famille avec poussette - Personnes à mobilité réduite
Larressore s'étend sur les vallées de la Nive et du Latsa, sur des zones de prairies, cultures, bois et pacages. Cette prédominance des activités agricoles et pastorales est probablement à l’origine du nom du village : Larre soro, landes et prairies en basque. Après 1510, elle acquiert son propre nom, se détachant de la commune d’Halsou. Depuis la protohistoire, elle a été un carrefour naturel, devenant un passage sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle dès le Xe siècle, comme en témoigne la maison Pelerenia. La commune compte des bâtiments remarquables tels que le petit séminaire, fondé par un natif du village, ainsi que des maisons traditionnelles comme Karrikahiriartia. Sur la place du fronton se trouve l'atelier de makhila Ainciart-Bergara. Des quartiers comme Portuita, autrefois lieu de commerce fluvial de marchandises, et Xopera près du pont du diable avec son lavoir.
Itinéraire
  • Etape 1 :

    Dans le bourg de Larressore Du parking, prendre à gauche et longer le Vival pour arriver face à la maison Dendarieta. Traverser la rue pour rejoindre la place de la mairie. Passer devant l’église Saint-Martin puis traverser la place jusqu’au restaurant Aldaburua et prendre l’escalier situé à sa gauche. Descendre l’escalier, traverser la D605 et marcher sur le trottoir à gauche.
  • Etape 2 :

    Passage à l'ancien séminaire Au bout du trottoir, prendre Seminerarioko bidea (rue du séminaire) sur la gauche. Il est possible d’y entrer pour admirer la cour et l’ancien cloître. Continuer sur la rue Seminariako Bidea jusqu’au rond-point, prendre la première rue à gauche puis le petit passage qui mène à l’ancien bureau de poste (Karrikahiriarta). Continuer tout droit jusqu’au passage piéton de la D20, traverser la rue et poursuivre à droite en marchant sur le trottoir.
  • Etape 3 :

    Autour du stade de rugby Suivre tout droit sur 250 mètres jusqu’au château Saint-Martin situé sur la droite. Possibilité de prendre à droite sur Portuitako Bidea pour se rendre au quartier Portuita, l’ancien port de Larressore (aller-retour de 250 mètres). Suivre tout droit et prendre la rue Aintziriko bidea à gauche. Monter sur 150 mètres jusqu’à la maison Pelerenia.
  • Etape 4 :

    En direction de l'atelier de Makhila Poursuivre sur la gauche et la rue Erretor Bidea jusqu’à la maison Hirigoinia. De cette dernière, prendre la rue Inthalatzeko bidea en face de la maison. Continuer sur 350 mètres et suivre à gauche la rue du même nom jusqu’au fronton du village où se trouve la fabrique de makhilas Ainciart Bergara. De là, longer à nouveau la rue principale (D20) pour revenir vers le bourg du village de Larressore et le parking de départ.
A ne pas manquer
  • Maison Dendarieta
    La maison Dendarieta (Patrimoine bâti)

    Remarquable maison labourdine du village à trois niveaux comprenant une chapelle (maison en briquettes).

  • Mairie
    La Mairie (Patrimoine bâti)

    Maison labourdine du début du XVIIIème siècle avec des ouvertures à encadrement de pierres. Elle abrite la poste et la mairie depuis 1932.

  • Eglise Saint-Martin
    L'église Saint-Martin (Patrimoine bâti)

    Inaugurée en 1895, elle remplace l’ancienne église située au quartier Portuita qui était le premier cœur du village.

  • Ancien séminaire
    L’ancien séminaire (Patrimoine bâti)

    Construit entre 1733 et 1865, il est étroitement lié à l'histoire de la commune. Né de la volonté de l'abbé Jean Daguerre, enfant du village, il a rempli différents rôles au fil du temps : séminaire, caserne ou encore hôpital militaire. Abandonné en 1995, le bâtiment abrite maintenant une soixantaine d'appartements. La chapelle attenante au Séminaire de style baroque est visitable (renseignement auprès de la mairie).

  • Ancienne poste
    L’ancienne poste (Patrimoine bâti)

    Postazaharra ou Karrikahiriarta en basque. Belle maison labourdine à deux travées et trois niveaux appelée. Elle a abrité le premier bureau de poste du village au début du XXème siècle.

  • Maison forte St-Martin
    Le château Saint-Martin (Patrimoine bâti)

    Maison forte datant d’avant le XVème siècle, elle a gardé sa tour d’angle en poivrière, quelques meurtrières et un pigeonnier. Elle a été le théâtre d’événements locaux importants.

  • Maison Pelerenia
    La maison Pelerenia (Patrimoine bâti)

    Ancien relais sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle datant du XVIIIème siècle. Aujourd’hui communale, elle fait office de maison pour tous et de maison des associations.

  • Maison Hirigoinia
    Maison Hirigoinia (Patrimoine bâti)

    C’est la maison natale de l’abbé Jean Daguerre fondateur du Séminaire et du joueur de rugby Jean Iraçabal. Elle se divise maintenant en 6 appartements.

  • Makhila Bergara
    Le fronton et l’atelier de fabrication de Makhila Ainciart – Bergara (Savoir-faire)

    Donnant sur le fronton de pelote basque du village, l’atelier de cette entreprise familiale est visitable aux heures d’ouverture. A la fois bâton de marche, arme de défense et objet d’art, le makhila est un symbole du Pays Basque inscrit à l’Unesco et labellisé EPV (Entreprise du patrimoine vivant)

Itinéraires à proximité

Hébergements à proximité

Agenda