• à pied : 3h30 - Difficulté Moyenne
  • Distance : 10km
  • Dénivelé : 550m
  • Public : Tous publics
Direction LA montagne d'Hasparren, l'Ursuia, pour une randonnée en boucle séduisante au départ du quartier Celhay. On prend vite de la hauteur sur des chemins faciles, laissant tout le loisir d'observer la kyrielle de maisons d'architecture traditionnelle qui parsèment les collines verdoyantes tout juste débarrassées des brumes nocturnes. Le soleil vient réchauffer la robe alezan ou pie des nombreux pottoks qui arpentent la montagne, et donne espoir au randonneur quant au panorama qui l'attend au sommet. Car c'est bien là l'argument majeur de l'Ursuia, un tour d'horizon remarquable, des cimes encore enneigées des Hautes-Pyrénées jusqu'à la forêt des Landes, avec les grands noms des sommets basques tous présents pour vous accueillir. Le retour par les hauteurs de Macaye, Mendionde et les vestiges de la route Napoléon apportera enfin une touche patrimoniale à cette randonnée inoubliable.
Itinéraire
  • Etape 1 :

    De la stèle au balcon d'Urtsubehere Devant la stèle des Évadés (288 m), prendre la voie de gauche, vite prolongée par un chemin herbeux. A la première intersection, aller à gauche sur une bonne piste pour passer un point haut et descendre vers une route, à suivre vers la droite. Après le passage canadien, continuer deux fois de suite sur la route à droite. Dans l'épingle de la ferme Pitxar, quitter le bitume et continuer tout droit sur une piste empierrée. Garder toujours droit devant cette large piste panoramique sur le littoral atlantique. Elle traverse un vallon (source) et remonte vers une croupe. Ignorer ici un premier sentier à droite et parvenir à une grange.
  • Etape 2 :

    La montée finale à l'Ursuia La grange d'Urtsubehere (438 m) siège au milieu d'une intersection en Y : monter à gauche en direction de l'Ursuia. Après deux courts lacets, la piste grimpe dans un vallon, au-dessus d'une borde, puis va chercher un replat herbeux sur la gauche (la vue est déjà très large). Du replat, traverser à droite vers une antenne-relais. Monter tout de suite à droite après le pylône, puis il faut se résoudre à défier la pente par un sentier rectiligne et raide. Passé des affleurements rocheux, la pente s'atténue et, en gardant le cap dans l'herbe, atteindre le sommet de l'Ursuia.
  • Etape 3 :

    La descente vers Macaye Après avoir profité du panorama de l'Ursuia (681 m), face au Baigura, descendre 100 m sur la gauche (dans l'herbe) pour trouver sur la droite le départ d'un chemin. Après un virage sur le versant sud du sommet, il descend vers un col herbeux à l'est, puis s'en écarte pour descendre sur le flanc droit de la crête, en dominant Macaye. Il est relayé par un sentier entre les genêts. Tourner ensuite à droite sur un chemin plus large vers un bois de chênes, puis descendre à gauche en lisière des arbres. A l'intersection située entre deux granges, continuer à gauche (en refermant le portillon derrière vous).
  • Etape 4 :

    La traversée Macaye-Mendionde Déboucher sur une voie bétonnée (365 m) sur les hauteurs de Macaye (Uharazkia) : monter 30 m à gauche puis tourner aussitôt à droite pour passer à plat entre deux hangars. Après le second, monter 20 m à gauche sur une rampe en béton puis choisir le chemin à droite. Il descend vite entre des clôtures puis traverse bosquets et prés. Parvenus à une intersection en croix dominant Mendionde (291 m), continuer tout droit sur le chemin de terre. Ignorer plus haut un chemin à droite, puis un à gauche, et parvenir à un captage d'eau : au Y qui suit, choisir la piste qui descend à droite. En bas (intersection en T), suivre un chemin vers la gauche jusqu'à une route.
  • Etape 5 :

    Retour à Celhay par la route Napoléon Frôler le virage de la D152 et prendre le premier chemin à gauche, sous des chênes remarquables. En sortant du bois, après une courbe, couper un premier chemin puis suivre le second à droite. Il gagne le terminus d'une route : continuer à gauche sur la bonne piste au-delà du passage canadien (ferme Betirigaztenea). Marcher toujours sur ce large chemin, dite route Napoléon. A l'intersection sur un point haut (305 m), proche d'une borde, garder le large chemin en face. Il vous ramène au premier passage canadien rencontré à l'aller. En prenant la route en face, puis le premier chemin à gauche, retrouver le parking de la stèle des Evadés.
A ne pas manquer
  • La stèle des Évadés
    La stèle des Évadés (0 km) (Petit patrimoine)

    Érigée en 1998, cette stèle honore la mémoire des passeurs et des évadés qui, durant la Seconde Guerre mondiale, ont pris la direction de l'Espagne sous la pression des forces allemandes. Un réseau important s'était en effet organisé autour d'Hasparren pour guider clandestinement les résistants par la montagne.

  • Les digitales pourpres
    Les digitales pourpres (1,1 km) (Faune / Flore)

    La digitale pourpre (digitalus purpurea) est une très belle plante qui tient son nom du latin digitus, du fait de ses fleurs en forme de doigt de gant. Elles éclosent progressivement sur la hampe du bas vers le haut. Pas de manipulation toutefois, car cette fleur est toxique pour le cœur, le système nerveux et digestif.

  • Le panorama de l'Ursuia
    Le panorama de l'Ursuia (3,8 km) (Panorama)

    Lorsque le ciel est limpide, le panorama offert par l'Ursuia est tout simplement prodigieux, des Hautes-Pyrénées aux Landes. Pic du Midi de Bigorre, Pic de Ger à Gourette, Pic du Midi d'Ossau, Pic d'Anie. Plus près, le Baigura, les crêtes d'Iparla ou du Mondarrain, la Rhune, tandis que le littoral s'expose d'Hendaye à Capbreton.

  • La route Napoléon
    La route Napoléon (8,7 km) (Panorama)

    La route Napoléon, également appelée route impériale des Cimes, fut une voie de communication stratégique reliant Bayonne à Saint-Jean-Pied-de-Port, empruntée notamment par les troupes de Napoléon Ier pendant la guerre d'indépendance espagnole (1808-1814). Le pavage de ce secteur est encore visible. La vue se dégage sur la côte basque et les sommets des Pyrénées proches de l'océan.

Points d’attention / Informations :

Cet itinéraire de randonnée est sur une zone pastorale, merci de prendre connaissance des bons gestes à adopter.

Points d’attention :

  • Chiens bruyants et peu avenants dans la traversée de la ferme Mehaka (Macaye) (43.3402886;-1.3168308)
  • Zone pastorale : fermer les barrières, ne pas effrayer les animaux, tenir les chiens en laisse. (;)

Itinéraires à proximité

Bidegaraia

Bidegaraia

Direction LA montagne d'Hasparren, l'Ursuia, pour une randonnée en boucle séduisante au…

HASPARREN
Iturbide

Iturbide

Une particularité géologique liée une faille souterraine a fait de l'Ursuia une…

HASPARREN

Hébergements à proximité

Agenda