Vue sur la côte basque depuis Saint-Jean-de-Luz

Gure ezinbesteko lekuak

Découvrez nos incontournables

Prenez la direction de la côte atlantique pour prendre un bol d’air iodé près de l’océan.

En résumé :

Bayonne (25 minutes de Cambo-les-Bains),

Biarritz (30 minutes de Cambo-les-Bains),

Anglet (25 minutes de Cambo-les-Bains),

Bidart (30 minutes de Cambo-les-Bains),

Saint-Jean-de-Luz (40 minutes de Cambo-les-Bains),

Domaine Abbadia à Hendaye (40 minutes de Cambo-les-Bains).

Bayonne

Ce que l’on aime à Bayonne, c’est sans aucun doute son authenticité … le caractère affirmé de notre capitale, de ses rues médiévales, des remparts de Vauban, de sa cathédrale classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO, de son succulent jambon mais aussi de ses habitants !

L’histoire de Bayonne prend racine dès l’Antiquité, lorsque les Romains y installent un camp qu’ils nomment Lapurdum. Il faudra attendre jusqu’au Xème siècle pour que la ville soit baptisée Baiona (“bonne rivière” en basque). 

Aujourd’hui, le centre de Bayonne est découpé en deux quartiers historiques : le Grand Bayonne du côté de la cathédrale et le Petit Bayonne sur la rive droite de la Nive. Que vous soyez amateurs de shopping ou de gastronomie, vous apprécierez flâner dans les rues commerçantes qui regorgent de bonnes adresses.

On compte également un troisième quartier de l’autre côté de l’Adour, Saint-Esprit.Témoin d’un véritable renouveau depuis quelques années, le quartier Saint-Esprit est aujourd’hui truffé de petits commerces à ne pas manquer. Les amoureux de friperies trouveront notamment leur bonheur au sein de la rue Sainte-Catherine. Côté histoire, c’est ici que les juifs portugais et espagnols qui fuyaient l’inquisition au XVIème siècle s’installèrent. Il n’est donc pas étonnant d’y trouver une synagogue ainsi qu’un musée du judaïsme.

Nulle part ailleurs

Classé monument historique en 1991, le Musée Basque a fait l’objet d’une belle restauration, accueillant depuis 2001, le plus grand musée ethnographique du Pays basque avec 2 000 objets et œuvres d’art qui témoignent de l’identité basque et de ses traditions. www.musee-basque.com

Pour découvrir autrement Bayonne et ses recoins secrets, nous vous conseillons une visite guidée de la capitale labourdine. Il y en a pour tous les goûts ! En effet, l’Office de Tourisme de Bayonne et ses guides conférenciers proposent tout au long de l’année un programme de visites riches et variées.

Vue aérienne sur le port de Biarritz au Pays basque

Biarritz

Cette station balnéaire de renommée vous charmera par la richesse de son architecture hétéroclite. En effet, à  Biarritz, des édifices Art déco, comme son casino, des bâtisses imposantes, comme la Villa Eugénie, ou des villas somptueuses, comme la Villa Belza, coexistent.

La beauté de son littoral n’est plus à prouver mais que ce soit en se promenant jusqu’au Rocher de la Vierge ou en observant les surfeurs s’exercer sur la côte des basques, on l’apprécie toujours autant.

Biarritz est également un paradis du shopping. Les rues élégantes regorgent de boutiques chics, d’ateliers d’artisans et de galeries d’art, créant un mélange unique de tradition et de modernité.

Du côté du port des pêcheurs, l’ambiance est toute autre. Des petites maisons aux volets colorés bordent un port de pêche et forment un véritable village dans la ville. Au début du XXème siècle, on comptait 300 pêcheurs professionnels sur le port. 

Aujourd’hui, c’est un lieu de prédilection pour les amateurs de poisson frais puisqu’en saison il est possible de s’attabler le long du port afin de le déguster grillé.

Nulle part ailleurs

Bâtie en 1864 à la demande d’Eugénie de Montijo, épouse de Napoléon III, la charmante chapelle impériale de Biarritz mêle harmonieusement style roman byzantin et hispano mauresque. Elle a été dédiée à la vierge noire mexicaine Notre-Dame de Guadalupe et est classée monument historique en 1981. La Chapelle Impériale est ouverte au public uniquement lors des visites guidées de l’Office de tourisme.

Anglet

Des étendues de sable, de l’eau à perte de vue, un coucher de soleil, des surfeurs, de la musique et un verre à la main ! Il est grand temps de découvrir celle que l’on appelle « La petite Californie ». 

Pour une balade relaxante, prenez la direction de la promenade de la Chambre d’Amour. Bordée de cafés, de restaurants et de boutiques, c’est le lieu idéal pour flâner en profitant de la vue imprenable sur l’océan.

Voisine de Biarritz, Anglet compte une dizaine de plages sur 4,5 km de littoral. Pour accompagner ces étendues sableuses, on y trouve quasiment le même nombre d’écoles de surf ! Ses vagues réputées attirent des surfeurs du monde entier. Que vous soyez débutant ou surfeur aguerri, les spots d’Anglet offrent des conditions idéales pour glisser sur l’océan.

En plus d’être le paradis du surfeur, Anglet jouit également d’un espace boisé de 250 hectares à deux pas des plages formé par les forêts du Pignada et du Lazaret. Souvent désigné par “Chiberta” du nom du quartier voisin, cet espace forestier ombragé et aménagé est un terrain de jeu idéal pour différents publics. En effet, les amoureux de la nature souhaitant découvrir la faune et la flore locale, tout comme les sportifs en quête d’activités de loisirs,  y trouvent leur bonheur.

Nulle part ailleurs

Enfourchez un vélo et profitez des 20 km de pistes cyclables de la ville ! Longez le bord de mer par le boulevard des plages et la promenade des falaises, profitez des voies vertes pour découvrir les forêts du Pignada et du Lazaret ou baladez-vous sur des pistes plus plates en bord d’Adour et de Nive !

Pour ceux qui souhaitent se balader en contemplant l’Océan, un sentier aménagé appelé Promenade Littorale s’étend sur 4.5km le long des plages angloyes, de la Barre à la Chambre d’amour. 

Vue sur la côte atlantique depuis Bidart Pays basque

Bidart

Jusqu’en 1633, Bidart et Guéthary ne formaient qu’un seul village. Séparés aujourd’hui, le sentier du littoral (GR8) permet de parcourir les quatre kilomètres qui les séparent tout en profitant de la vue sur l’océan. De la charmante place Atchoarena, au cœur de Bidart, jusqu’au vieux port de pêcheurs de Guéthary, il n’y a qu’un pas !

Le point de départ se trouve au niveau de la plage Erretegia à Bidart. Même si cette portion ne représente qu’une partie du sentier du littoral, qui s’étend sur plus de 25km dans son ensemble, elle permet tout de même de contempler des paysages exceptionnels tout en découvrant le patrimoine local. Par temps dégagé, on peut apercevoir le début de la chaîne des Pyrénées à l’horizon et la table d’orientation mise à disposition est le meilleur moyen pour pouvoir les identifier. 

Comme la plupart des communes de la côte basque, l’histoire de Bidart fut marquée par la chasse à la baleine. C’est au niveau de la plage de l’Uhabia que se dressait le port du village d’où les pêcheurs partaient autrefois au large. Aujourd’hui, peu de vestiges de cet ancien port subsistent mais on peut toujours observer les fours à graisse de baleine taillés dans la pierre !

Le saviez-vous ?

Autrefois, tout comme Bidart, Guéthary était essentiellement tourné vers la pêche. Du XIe au XIXe, la chasse à la baleine se pratique au large des côtes du Pays basque. Le blason de la ville rappelle encore aujourd’hui cette tradition séculaire. Son port, très ancien, est le plus petit de la côte basque. Aujourd’hui, une vingtaine de barques colorées de pêcheurs locaux attendent le bon moment pour le plaisir d’un tour en mer.

Saint-Jean-de-Luz

Blottie au fond d’une jolie baie, pénétrez dans la « cité des corsaires ». Saint-Jean-de-Luz est une station balnéaire pleine de charme… Laissez-vous séduire par son port de pêche, ses ruelles piétonnes, ses splendides hôtels et l’église Saint-Jean Baptiste qui date du XVème siècle.

Au cœur du centre historique de la ville, se trouve la place Louis XIV, l’un des lieux les plus animés de la ville. Bordée de somptueuses bâtisses, il est courant d’y observer  des peintres à l’ombre des platanes, des animations musicales sous le kiosque en son centre, ou simplement des luziens siroter leur verre en terrasse.

D’un côté de la place, le port de Saint-Jean-de-Luz accueille aujourd’hui une flotte diversifiée. Une quarantaine de bâteaux de pêche basés à Saint-Jean-de-Luz pratiquent une pêche artisanale près du littoral basco-landais et sur le golf de Gascogne. De l’autre côté, la rue Gambetta vous séduira par son dynamisme. Ici, boutiques traditionnelles et modernes coexistent et font de Saint-Jean-de-Luz une excellente adresse pour les amateurs de shopping.Pour profiter de l’air marin, prenez la direction de la promenade Jacques Thibaud longeant la baie de la ville et continuez sur la promenade des Flots Bleus pour atteindre la colline de Sainte Barbe d’où le panorama vous laissera sans voix.

Le saviez-vous ?

Saint-Jean-de-Luz a été le témoin d’un mariage peu commun le 9 juin 1660… Celui de Louis XIV et de l’Infante d’Espagne, Marie-Thérèse d’Espagne ! En déambulant dans les rues de la Cité, vous pourrez retracer l’histoire de cet événement royal.

Lohobiague Enea, située place Louis XIV, est plus connue sous le nom de Maison Louis XIV. C’est dans cette belle maison d’armateur du XVIIème que résida Louis XIV avant son mariage avec l’Infante. Toujours habitée et dans la même famille depuis sa construction en 1643, vous pourrez découvrir lors de visites guidées, mobiliers, peintures, vaisselle, souvenirs et objets familiers… www.maison-louis-xiv.fr. A quelques pas de là, donnant sur le port, vous apercevrez la maison Joanoenia ou Maison de l’Infante, qui a accueilli Marie-Thérèse d’Espagne dans l’attente de la célébration de son mariage.

La messe qui dura plus de 3 heures a été célébrée en l’église Saint-Jean-Baptiste. Petit détail insolite : la porte par laquelle passèrent les deux époux a été murée depuis. On l’aperçoit encore depuis la rue Gambetta.

Parc et château d'Abbadia à hendaye au Pays basque

Domaine Abbadia à Hendaye

Classé Espace Naturel Sensible, le domaine est un écrin de verdure qui se parcourt à pied et sans chien. Durant votre promenade, n’hésitez pas à passer les portes de la maison de la Corniche, Asporosttipi, devenue un passage indispensable pour mieux découvrir le domaine et la Corniche basque. 

Ici, ce sont 65 hectares d’une nature préservée qui vous attendent. La richesse géologique du domaine se traduit par une multitude de paysages ( falaises, landes, vastes prairies, haies et boisements) qui offrent des habitats variés à la faune et à la flore.

Perché sur les falaises de la Côte basque, le Domaine d’Abbadia offre des vues panoramiques à couper le souffle sur l’océan Atlantique. Les visiteurs peuvent contempler le littoral, les plages d’Hendaye, et même apercevoir les côtes espagnoles depuis les belvédères du domaine.

Au cœur de ce site protégé, vous tomberez nez à nez avec le château-observatoire d’Abbadia, ancienne demeure d’Antoine d’Abbadie érigée par Viollet-le-Duc à la fin du XIXème siècle et classé Monument Historique. En poussant ses portes vous aurez l’occasion de découvrir, entre autres, l’instrumentation d’époque utilisée par le scientifique.

Bon à savoir : l’accès au Domaine est gratuit et celui au Château-observatoire est payant.

Le saviez-vous ?

Antoine d’Abbadie était explorateur, géographe, linguiste et astronome. Né à Dublin d’une mère irlandaise et d’un père souletin, il s’affirme en fervent défenseur de la langue et de la culture basques. Parmi ses réalisations, on compte notamment la première cartographie de l’Ethiopie où il a séjourné 11 ans. Membre de l’Académie des Sciences et Président en 1892, il lui légua son château après son décès.