• à pied : 3h30 - Difficulté Facile
  • à roller : 3h - Difficulté Facile
  • à vélo : 1h30 - Difficulté Facile
  • Distance : 14km
  • Public : Famille - Famille avec poussette - Personnes à mobilité réduite - Spor
A pied, à roller ou en vélo, cette promenade autour de la Baie de Txingudi offre une vue panoramique sur les villes d’Irun et Hondarribia.

Une façon originale de passer de la France à l'Espagne...
Itinéraire
  • Etape 1 :

    Ruines du Fort Vauban Le « vieux fort » ou « gaztelu zahar » construit en 1681 sous la direction de Vauban assurait la protection d’Hendaye qui était en conflit permanent avec ses voisins de Hondarribia, les Espagnols revendiquant l’exclusivité de la pêche et de la navigation sur la Bidassoa. Ce fort, ainsi que la ville d’Hendaye furent entièrement détruits par les armées espagnoles en 1793, l’Espagne étant entrée en guerre contre la Révolution française..
  • Etape 2 :

    Passerelle Passe devant la Villa Mauresque (Le Comte Jules de Polignac, administrateur de la compagnie du chemin de fer, obtient de la ville, en 1865, la vente d’une parcelle du glacis du fort et le droit d’y construire une belle maison de style néo-mauresque en récupérant les pierres des ruines du fort - Classée aux Monuments historique) et la maison de Pierre Loti (La maison s’appelle « Bakar etxea », c’est Pierre Loti lui-même qui a choisi le nom.(maison du solitaire) Bien que l’on ne trouve pas dans ses œuvres beaucoup de références à Hendaye l’auteur adorait y vivre. La maison fut construite en 1860, elle était louée aux commandants de la station navale. (Station navale créée à Hendaye en 1873 afin de prévenir les incidents entre les pêcheurs de part et d’autre de la Bidassoa). Elle ne se visite pas car rachetée par des particuliers.).
  • Etape 3 :

    Ile des Faisans Lieu de signature du Traité des Pyrénées en 1659.
A ne pas manquer
  • Monuments aux morts (Panorama)

    Erigé en 1919 après 1ère guerre mondiale. Vue panoramique sur le village espagnol d'Hondarribia de l'autre côté de la rivière La Bidassoa, frontière entre France et Espagne.

  • Villa Mauresque (Patrimoine bâti)

    Le Comte Jules de Polignac, administrateur de la compagnie du chemin de fer, obtient de la ville, en 1865, la vente d’une parcelle du glacis du fort et le droit d’y construire une belle maison de style néo-mauresque en récupérant les pierres des ruines du fort. Classée aux Monuments historiques.

  • Ruines du Fort Vauban (Patrimoine bâti)

    Le « vieux fort » ou « gaztelu zahar » construit en 1681 sous la direction de Vauban assurait la protection d’Hendaye qui était en conflit permanent avec ses voisins de Hondarribia, les Espagnols revendiquant l’exclusivité de la pêche et de la navigation sur la Bidassoa. Ce fort, ainsi que la ville d’Hendaye furent entièrement détruits par les armées espagnoles en 1793, l’Espagne étant entrée en guerre contre la Révolution française..

Itinéraires à proximité

Hébergements à proximité

Agenda