Chapelle des thermes de Cambo-les-Bains Pays basque

Bainu termalak

Une parenthèse ressourçant

Selon la tradition populaire, les bienfaits des eaux de Cambo* étaient déjà connus à l’époque gallo-romaine mais c’est bien plus tard, en 1761, que les premiers thermes furent bâtis.

L’établissement sera détruit et reconstruit en 1820, 1876 puis en 1930, date à laquelle la Société des Thermes de Cambo, alors propriétaire, lui donne la configuration qu’il connaît aujourd’hui.

Après une cessation d’activité de plus de 40 ans, l’activité thermale a repris depuis 1977, et l’établissement de Cambo-les-Bains est aujourd’hui l’un des fleurons du patrimoine thermal français.

Nos coups de cœur

Dans sa configuration actuelle, l’architecture de l’établissement date de 1930.

Il a été réalisé par l’architecte français de style Art déco, Pierre Henri Sajous sur les directives du riche Brésilien, Francisco de Souza Costa, également propriétaire de la Villa Arnaga.

Satisfait de son travail, ce dernier demande à son architecte de l’accompagner pour reproduire un établissement s’inspirant de celui de Cambo-les-Bains au Brésil : El Centro Hidroterápico Balneário
de São Lourenço.

Vous ne pourrez admirer le bâtiment que de l’extérieur, car celui-ci n’est accessible qu’aux curistes.

Au cœur de l’établissement thermal se niche un superbe parc.

Palmiers majestueux, fleurs multicolores et plantes exotiques composent un tableau idyllique, idéal pour la déconnexion
et le repos.

La Nive borde les jardins, offrant une fraîcheur apaisante, tandis que la palmeraie invite à la flânerie, bercé par le chant des oiseaux.

Ses 12 hectares paysagés abritent une multitude de fleurs ainsi que 460 arbres de 70 essences différentes dont de nombreuses variétés de palmiers tels que Trachycarpus, Washingtonia, Butia, Phoenix…

Un véritable paradis pour les amoureux de la nature !

Le parc thermal se visite en libre accès toute l’année, en revanche, le bâtiment n’est accessible qu’aux curistes.

Photo de la fontaine des thermes de Cambo-les-Bains Pays basque

La Salle des Fontaines est l’unique pièce intérieure d’origine des thermes de Cambo-les-Bains.

Conçue en 1925 dans le style Art déco par l’architecte Pierre Henri Sajous, elle est aujourd’hui utilisée pour la prise d’eau thermale prescrite par le médecin.

De cette manière, les curistes peuvent profiter de ses propriétés thérapeutiques.

Attention ! Cette salle n’est accessible que si vous êtes curiste. Vous pouvez cependant l’observer à travers les fenêtres du bâtiment principal des Thermes, côté parc !

Parmi les nombreuses variétés de fleurs qui agrémentent le Parc des Thermes, il en est une qui émerveille plus particulièrement les promeneurs : des hortensias d’une nuance de bleu naturelle si particulière qu’à leur retour, les visiteurs ne parviennent pas à la reproduire dans leurs jardins.

Cette couleur caractéristique de la station thermale, que vous retrouverez également dans les jardins d’Arnaga, est liée au sol légèrement acide, qui permet aux hortensias d’extraire dans le sol l’alumine, leur donnant ainsi cette teinte si singulière.

Informations pratiques

Le jardin des Thermes
Patrimoine culturel

Le jardin des Thermes

Dans le jardin des thermes, l’air est doux, parfumé, quelle que soit la saison. La Nive s’écoule paisiblement à quelques mètres du jardin. Trachycarpus ; Washingtonia ; Butia… Ces jolis noms désignent…

CAMBO-LES-BAINS
En savoir plus