# AR
NA
GA

A la découverte de la Villa Arnaga

“Sois satisfait des fleurs, des fruits, même des feuilles, si c’est dans ton jardin à toi que tu les cueilles !” Edmond Rostand / Cyrano de Bergerac

Peio Votre guide Patrimoine et découvertes
# AURKI
KUN
TZA

Sur les traces d'Edmond Rostand

Cet après-midi je pars à la découverte de la Villa Arnaga, ancienne demeure d’Edmond Rostand, l’auteur de la pièce Cyrano de Bergerac ! Une fois ma voiture garée et mon billet acheté, c’est parti pour 1h30 de visite. Le domaine se divise en plusieurs parties : l’intérieur de la maison, le jardin à la française, le jardin à l’anglaise et les communs. Au détour du chemin, je découvre la demeure de style néobasque. Je commence par la visite guidée de l’intérieur de la villa. Notre guide, Sophie, nous raconte les différentes étapes de la construction de cette demeure, dirigée par Albert Tournaire. Elle nous livre également pleins de petites anecdotes sur la vie de la famille Rostand. D’ailleurs, nous apprenons qu’Edmond Rostand choisit de s’installer au Pays Basque avant tout pour soigner une affection respiratoire !

Le décor de la villa est magnifique. Vous verrez des peintures dans chaque pièces, toutes plus belles les unes que les autres. Je suis totalement transporté dans l’univers des Rostand.
Petite surprise : dans la bibliothèque, vous découvrirez le césar du meilleur acteur, reçu par Gérard Depardieu, pour son interprétation de Cyrano de Bergerac !

Une fois la visite du rez-de-chaussée terminée, je poursuis mon exploration à l’étage. Il n’y a pas de visite guidée de l’étage, mais Sophie nous a déjà fourni beaucoup d’informations sur ce qui nous attend. Je découvre les appartements privés de la famille. La salle de bain d’Edmond Rostand est particulière, mais je ne vous en dis pas plus !

# BA
RA
TZEA

Un Versailles au cœur du Pays basque

Ma visite de l’intérieur terminée, je vais flâner dans le jardin à l’anglaise qui donne sur l’arrière de la maison. Ensuite, direction le jardin à la française, où je découvre de nombreuses plantes soigneusement alignées. Le long d’une allée vous apercevrez le coin des poètes. Je me dirige vers l’orangerie où une exposition de photographies m’attend. Je termine mon tour du jardin par la grande pergola et j’ai la chance de voir les jets d’eau le long du chemin. Ma visite se clôture par les communs.

Un coup de cœur !

Je suis ravi de ma visite. J’ai particulièrement apprécié le jardin à la française et le bureau de l’auteur. Je dois dire que la villa Arnaga vaut le détour. C’est très différent d’une visite de château ou d’hôtel particulier. Arnaga nous donne l’impression d’être chez nous, à la campagne. Vous y passerez un très bon moment !

Je pense revenir pour les visites théâtralisées de l’été… et qui sait peut-être vais-je me lancer dans le théâtre ?!

Si vous hésitez encore, je vous précise que cette villa est classée Monument historique et Jardin remarquable. 

Côté pratique

La villa Arnaga est très facile d’accès. Une fois arrivée sur la commune de Cambo-les-Bains je n’ai eu qu’à suivre les panneaux pour trouver l’entrée de la demeure.

Après avoir laissé ma voiture au parking, je n’ai plus eu qu’à me diriger vers le portail et la billetterie. Plusieurs tarifs, vous sont proposés. Pour ma part, j’ai opté pour la visite guidée et ai payé : 9€. Finalement, je suis resté environ 2 heures, le temps de faire le tour des deux jardins (attention la villa et le jardin à l’anglaise ne sont pas accessibles aux personnes à mobilité réduite).

 

« C’est dans ce grand jardin qu’il laissa trainer tant de rêves… Et de rires aussi parfois, si frais parce qu’ils venaient de l’âme. Il s’amusait de tout dans ce jardin, de l’air qui changeait les couleurs, des fleurs qui changeaient de parfum, des oiseaux qui changeaient de chansons. » Rosemonde Rostand